santé, climat
& economie circulaire

Les axes clés pour l'OCCE

  • Analyser l’impact du système économique linéaire sur la santé humaine en démontrant les liens entre épisodes épidémiologiques et pollutions atmosphériques / polluants et économie linéaire ;
  • Proposer des alternatives médicales et promouvoir le modèle d’économie circulaire comme une solution pour un environnement favorable à la santé ;
  • Réaliser une veille des directives européennes en matière d’émission de polluants atmosphériques et appuyer les travaux des institutions européennes pour gérer, prévenir, protéger les personnes des risques environnementaux pour la santé.
health-eco-circ
demo-attachment-54-Path-1630
demo-attachment-56-Path-1633

Les enjeux actuels

La situation sanitaire actuelle souligne l’impact du système économique linéaire sur la santé environnementale. Nombreuses études ont démontré les effets délétères des polluants atmosphériques sur le système respiratoire. Pour y faire face, l’économie circulaire assure une performance économique et écologique autonome.

Dans un contexte où la santé publique est fragilisée, les modes de vie sont fortement bouleversés. Chaque action quotidienne qui semblait pourtant basique, se voit repensée. La qualité de l’environnement et son impact sur la santé sont plus que jamais d’actualité. Avec le programme Clean Air for Europe , la prévision des hospitalisations devait diminuer de 47 000 CAS en 2020 ; et celle des décès prématurés devait réduire de 135 000 CAS par an. Mais ces estimations sont bousculées par la situation sanitaire actuelle, révélant ainsi la vulnérabilité de nombreuses franges de la population présentant entre autres des pathologies respiratoires chroniques.

La faible capacité d’adaptation du système de défense des personnes âgées et leur capacité antioxydante locale réduite, sont autant de facteurs qui aggravent leur sensibilité aux pollutions de l’air. Il faut rappeler que ces polluants (ozone, COV, particules, SO2, NO2) agressent et contribuent à la détérioration de l’appareil respiratoire de l’Homme. Les conséquences sont alors nombreuses comme l’augmentation des affections respiratoires, la dégradation de la fonction ventilatoire, la recrudescence de la morbidité cardio-vasculaire ou encore, l’endommagement des défenses de l’organisme. De même, la pollution atmosphérique fragilise les voies respiratoires en amplifiant les allergies polliniques.

Changement climatique et santé humaine

Les effets du changement climatique sur la santé humaine sont souvent invisibles sur le court terme. Cependant, ils peuvent avoir des conséquences graves sur l’état de santé humain sur le long terme d’où l’importance d’observer leur corrélation. Selon l’OMS, les changements climatiques pourraient provoquer 250.000 décès de plus chaque année à partir de 2030.

  • Chaque année, on observe une augmentation de la température de surface de globe. Selon les experts, ces températures pourraient croître de +1°C à +5°C au cours du 21ème siècle.
    L’augmentation de la température augmente la fréquence de phénomènes tels que les vagues de chaleur et les sécheresses qui ont des effets directs sur la santé humaine. Ils sont la cause de l’augmentation des cas de « coups de soleil », de déshydratation et d’hyperthermie. Dans ces conditions, l’adaptation physiologique devient de plus en plus complexe.
  • L’ozone est un des indicateurs de la qualité de l’air. Ce gaz agresse les muqueuses oculaires et respiratoires. Ce qui provoque de la toux sèche, crises d’asthme et réduction la fonction pulmonaire. De même, le dioxyde de soufre (SO2) est rapidement absorbé par les surfaces humides de la bouche et du nez. Il provoque la sensibilisation aux infections respiratoires. Il en est de même pour les particules fines. Nombreuses études scientifiques ont également démontré qu’une exposition chronique à ces particules accroit les risques de développer des maladies cardiovasculaires et respiratoires.
  • L’augmentation de la température de l’eau et l’accentuation de son évaporation causant des précipitations régulières, favorisent le développement des bactéries toxiques et d’agents pathogènes. Ces facteurs sont à l’origine de la croissance des cas de maladies d’origine hydrique et des cas d’infections d’origine alimentaire
  • Les études épidémiologiques démontrent une corrélation entre la fréquence des allergies polliniques et la pollution atmosphérique. Cette dernière rend les pollens plus allergènes et participe à l’augmentation de la période de pollinisation.

Réduction de la pollution et économie circulaire

L’économie circulaire contribue à réduire le niveau de pollution atmosphérique et de mitiger les effets du changement climatique. En effet, les modes de production et de consommation influencent entre autres les émissions de précurseurs d’ozone troposphérique. A ce titre, on retrouve en autre l’agriculture, les procédés industriels chimiques et minéraux, l‘usage des énergies fossiles (transport, électricité, résidences et industries) ainsi que les incinérations.

Face à cela, l’économie circulaire offre des opportunités basées sur l’écoconception, le développement éco-industrielle, l’économie de la fonctionnalité, le réemploi, la réparation, la réutilisation ainsi que le recyclage. Elle permettra entre autres de réaliser des économies importantes.

La transition vers ce nouveau modèle économique sera possible par la mobilisation de tous les acteurs de l’économie circulaire et du climat et par l’inclusion et l’engagement de toutes les parties prenantes, provenant de l’ensemble de secteurs économiques.

Le développement d’un modèle vertueux par une économie circulaire, en Europe (lien vers l’article sur l’économie circulaire, traduit dans les langues) permettra donc de diminuer l’impact nocif de l’activité humaine sur la planète, en assurant la réutilisation des ressources et leur transformation en nouvelle matière ou objet, tout en limitant l’impact carbone et l’utilisation de ressources primaires (qui sont désormais limitées).

Régulation et normes européennes.

Afin de limiter les émissions de polluants atmosphériques les Etats membres de l’Union Européenne, sont soumis à la directive européenne 2001/81/CE (NEC). Une révision de ces plafonds d’émission (directive PEN) a été proposée pour les six principaux polluants : dioxyde de soufre, oxydes d'azote, composés organiques volatils, ammoniac, particules (poussières fines) et méthane.

Les Propositions clés de l’OCCE pour le Climat, l’Economie Circulaire & la Santé

Afin de participer aux débats européens (dans le contexte de la nouvelle Directive pour le traitement des eaux usées) et aux enjeux de l’humanité, l’OCCE adresse ses 10 propositions pour le climat, l’économie circulaire & la santé.

  • Favoriser les pratiques circulaires dans tous les secteurs et notamment dans le secteur sanitaire afin d’améliorer les services de santé en réinvestissant l’économie d’échelle réalisée (recyclage des matériaux, gestion des substances chimiques, gestion et tri des déchets, partage d’équipement médicale)
  • Informer sur les directives européennes en matière d’émissions de polluants atmosphériques ;
  • Encourager la création d’un environnement intérieur écoresponsable et durable en intégrant le critère de l’économie circulaire dans la commande publique via les appels d’offres relatifs à la construction d’établissements hospitalier ou public
  • Accélérer la transition écologique et solidaire, par la sensibilisation de toutes les parties prenantes ;
  • Soutenir les réseaux de surveillance intra-européen qui intègrent les facteurs environnementaux ;
  • Intégrer les données climatiques dans les systèmes d'information sanitaire et de surveillance des maladies
  • Adopter une approche intersectorielle face au changement climatique
  • Faciliter la coordination entre le secteur de la santé et d'autres secteurs (spécialistes pour le climat et l’économie circulaire, chercheurs, épidémiologistes) pour faire face aux changements dans l'aire géographique des maladies
  • Proposer des alternatives médicales et pharmaceutiques nouvelles, adaptées aux problématiques sanitaires émergentes

Participez à ces enjeux communs et apportez vos réflexions et expériences dans le domaine :

APPORTEZ VOS CONTRIBUTIONS

Quelle est votre proposition ?

demo-attachment-44-Group-582
demo-attachment-44-Group-582

Participer à nos conférences en ligne

Contact Us

Emergence Startups - Faîtes emerger vos idées de projets

Le secteur sanitaire fait actuellement face à une rupture de chaine d’approvisionnement. Emergence Startups soutient les jeunes entreprises œuvrant dans l’autonomisation d’approvisionnement de ce secteur par l’économie circulaire.

Rejoignez l'OCCE

Participez aux travaux du Collège Santé et Economie Circulaire

 

Adhérez vous aussi à l'OCCE

demo-attachment-45-Group-622